Newsletter décembre 2020

En ces temps perturbés, nous vous espérons tous en pleine forme et en bonne santé. Suite à l’épidémie du COVID -19 (Non à l’autoritarisme académique sélectif !  Cette saleté est un virus, qu’il garde son genre masculin !) nos amis  Zanskarpas sont rentrés en mars-avril dans leur village en dans l’attente de la fin du confinement. En raison de l’absence d’internet, il n’a pas été possible d’avoir de nouvelles régulières jusqu’à la mi-novembre, date à laquelle la 4G est arrivée au Zanskar, dans la plaine de Padum. Dans la semaine suivante, j’ai eu des appels whatsapp de Dhakpa, Daesal, Sonam et enfin de la nonnerie de Skagyam. Quel bonheur d’entendre leur voix, de les voir !  Les nonnes de Skagyam m’ont organisé une visite virtuelle de la gompa (nonnerie) sous la neige, avec un très beau soleil et la luminosité si typique du Zanskar : verres solaires impératifs sous peine de voir surgir une conjonctivite.

Sonam a passé l’été au village de Muney. Il a amené les machines à coudre aux femmes de Muney, ainsi que la bâche en plastique pour la serre afin de cultiver des oignons à vendre au marché de Padum. Malheureusement, la récolte a été moins bonne que prévue, en raison d’insectes gourmands et fins connaisseurs 😊. Elles feront mieux l’année prochaine mais si vous avez des connaissances en permaculture afin d’éviter ces aléas, elles vous en seront reconnaissantes.

Les femmes de Muney nous ont chaleureusement remerciées pour les machines à coudre, elles vont prendre des cours de couture cet hiver 2020-2021.

Dans la vallée de la Lungnak, la 4G va se faire attendre faute d’antenne relais. Nous avons cependant appris par Daesal, maintenant en poste de kinésithérapeute à l’hôpital de Padum, que quelques femmes de Kuru se sont mariées. Elles restent malgré tout dans l’association qu’elles ont créée toutes ensemble.

Sur la route :

Le col du Shingo La, 5 100m, au bout de la vallée, après Kargyak, restera ouvert toute la saison d’hiver. Le tunnel du Rohtang La est en fonction depuis début Octobre, les déneigeuses sont disponibles pour le col du Shingo La qui demeure une voie stratégique vers le Ladakh.

En effet, les tensions sont toujours très vives entre la Chine et l’Inde au niveau de la ligne de contrôle au Nord du Ladakh, vers le lac Pangong. Chacune des parties achemine des troupes, du matériel, construit des routes afin de parer à toute éventualité. Depuis cet été, l’Inde a accéléré le processus de construction de la route reliant Leh-Niyma-Padum-Darcha-Manali pour en faire une route toute saison, permettant de relier Manali à Leh en 1.5 jours, au lieu des 2-3 jours actuels.

Ainsi la route progresse dans les gorges du Chaddar, au niveau de Lingshed.

Une nouvelle route d’été reliant Padum à Leh, passant par Lingshed et le col du Shinge La a été inaugurée début Juillet. L’ancienne route par le col du Pensi La est à présent désertée, sauf par ceux qui doivent se rendre à Kargil.

 Du Spiti, nous n’avons pas de nouvelles directes, le confinement perdure, avec un village entièrement positif, soit environ une cinquantaine de personnes.

En ce qui concerne nos amis, Sonam, après s’être marié ( quand ? août ? Juillet ?), sera Papa pour la première fois en Décembre. Daesal a rejoint son mari à Padum, avec leur petite fille Dhasal de 1 an. Dhakpa est devenu Papa pour la 4ème fois vers Juin d’un troisième garçon.

Amchi Lotos et Pasang à Manali sont en pleine forme, ils nous aident toujours beaucoup à jouer les relais sur place quand il est impossible de communiquer depuis la France. C’est notamment grâce à Pasang que Femmes d’Himalaya peut proposer, jusqu’au 31 décembre, de l’artisanat à la boutique de Noël, caserne de Bonne

Voilà pour les quelques nouvelles ladakhies. Nous attendons avec impatience de pouvoir reprogrammer des évènements, tel que le film de Marianne Chaud « Himalaya, terre de femmes » notamment. Nous avons aussi une conférence sur le Ladakh par un connaisseur des cultures himalayennes reportée de confinement en confinement.

Sachez que si vous voulez encore faire un don, il est toujours temps jusqu’au 31 Décembre 2020. Je vais m’atteler à faire le compte rendu de tout ce que nous avons fait en 2020 grâce à vous, et c’est conséquent.

Pour les dons :

Chèque :  à l’ordre de Femmes d’Himalaya

IBAN : FR76 1027 8089 2300 0206 7290 173

BIC : CMCIFR2A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.