mardi, juin 18, 2024

Projets Eté 2017

Bilan des projets 2017

Bilan

Femmes d’Himalaya – Bilan projets 2017

 

 

Projets 2017

Descriptif

 Objectif Financement « projet »

Nous avons reçu des demandes pour des machines à tricoter et des machines à coudre, transmises par des amies indiennes de l’association. Cela permettra à quelques femmes  de s’assumer financièrement.

Spiti                                1ere  aide ponctuelle =  10000 roupies soit  150 euros

Kalszang Yangphel, jeune femme vivant au Spiti, veuve depuis 2 ans avec un petit garçon de 7 ans à charge demande une machine à tricoter pour faire des tapis et des lainages qui seront vendus sur le marché local et à Manali. Les habitants de la région utilisent beaucoup de tapis pour s’asseoir et dormir.

Un budget de 10 000 roupies, soit 150 euros, permettra d’acheter une machine à tricoter (5 000 roupies) et de constituer son stock initial de laine pour démarrer son activité. La machine sera achetée début Juillet à Manali et transportée au Spiti par les bénévoles de l’association pour limiter les coûts.

Zanskar                       2eme  aide ponctuelle  43000 roupies  soit  640 euros

Stanzin Daesal, originaire du Zanskar, nous a mis en relation avec une association d’environ 15 femmes, non mariées et sans éducation, située autour du village de Kuru dans la Haute vallée de la Lungnak, entre Chikka et Padum. Ce village n’est pas accessible par la route et se situe autour de 4 000 m d’altitude.

Le statut de célibataire de ces femmes les laisse dépendantes des hommes de leur famille (frère, oncle, neveu, père) toute leur vie. Grâce aux  machines à coudre, elles accéderont à une source de revenu leur permettant d’acquérir un peu d’autonomie.

L’idée est d’acheter 5 machines à coudre ( 4 000 roupies pièce) avec deux jeux d’accessoires ( 5 000 roupies par jeu), auquel il faut ajouter le transport par 2 chevaux pendant 3 jours et le taxi entre Manali et le col du Shingo La ( fin de la route). Soit un total de 43 000 roupies, c’est-à-dire 640 euros. Nous achèterons les machines début Juillet à Manali.

Aspect pratique

Nous sommes 3 femmes bénévoles de l’association « Femmes d’Himalaya » à partir cet été. Notre itinéraire nous amènera du Spiti  au Zanskar puis à Padum.

A l’occasion de ces déplacements, nous rencontrerons les femmes que nous souhaitons aider et transporterons le matériel avec nous : en taxi pour le Spiti, et à cheval pour le Zanskar.

Les achats s’effectueront à Manali, notamment pour les machines.

 

Objectif financement « Santé et Social »

Santé                                                                        1ere  aide régulière 1 fois par an = 27200 roupies 400€

Amchi Lotos, médecin traditionnel tibétain, organise bénévolement une tournée médicale dans la Haute vallée de la Lungnak au Zanskar avec ses deniers personnels. Il va de village en village à la rencontre des habitants, prodiguant gratuitement conseils, soins et médicaments. Cette médecine de nature préventive et curative est basée sur les plantes et les minéraux.

Le budget de la tournée médicale est de 400 euros, soit 27 200 roupies. Malheureusement, il ne peut effectuer cette tournée qu’une fois par an, pour des raisons financières.

« Femmes d’Himalaya » souhaiterait soutenir la médecine traditionnelle tibétaine, en finançant cette tournée  médicale plus une deuxième dans l’année.

Aide sociale                                                           2eme aide régulière 4 mois de riz = 108800 roupies 1600€

Les nonneries sont des couvents bouddhistes de femmes, l’équivalent au féminin des monastères. Communauté d’une vingtaine de femmes entre 6 et 95 ans, bien moins connues et fréquentées que leur homologue masculin, elles sont la plupart du temps pauvres. 4 parmi celles que compte le Zanskar nous ont été signalées par Dhakpa comme particulièrement pauvres, avec des difficultés pour s’alimenter en hiver, ce qui est fondamental dans cette région de grand froid (-30°c la nuit en Janvier Février). Un certain nombre de femmes célibataires font le choix de rejoindre ces communautés pour acquérir une indépendance par rapport à leur famille.

Une aide de 200 euros par nonnerie (13 600 roupies) permet l’achat de riz pour 2 mois pour une communauté de 20 personnes.

Les 4 nonneries que nous voulons aider se trouvent dans les villes de Pishu, Zangla, Skagyam, Sani